Décharge sauvage : Comme prévu, un nouvel épisode.

Fin 2012 : Pour la première fois, nous vous racontions comment une décharge sauvage s'était progressivement installée sur la commune au lieu dit "La RAYONNIERE". (cf colonne de gauche du site - rubrique "décharge sauvage")

Mars 2013 : Un premier billet sur le Blog racontait que nous avions écrit au maire.

Avril 2013 : Un deuxième billet indiquait que le maire nous avait répondu.

Mai 2013 : Un troisième billet donnait les dernières nouvelles du front et prévoyait pas mal d'épisodes sur le sujet...

Nous avions vu juste ! Le dernier en date vient d'avoir lieu et il s'agit d'une belle victoire pour notre association. Suite au constat d'INERTIE généralisée qui semblait régner sur le dossier, nous avons pris Rendez-Vous avec la DDT de Poitiers pour nous étonner qu'il n' y ait rien de neuf dans cette affaire. Et cela semble avoir porté ces fruits :

Dans un premier temps, la DDT a fait une "descente" sur le site et a  constaté l'existence de déchets polluants (pneus, bitume, plastiques entre autres...) et a prié la société Arlot - Iribarren de répondre à leurs remarques sur le sujet. En l'absence de réponse de ces derniers, une mise en demeure d'enlever l'intégralité des déchets polluants vient de faire l'objet d'un arrêté préfectoral (daté du 19 juin 2013, consultable à la mairie de St Maurice).

La société est donc mise en demeure de retirer tous les déchets polluants entassés pendant des années sur le site. Et ce dans un délai de 4 mois. Pour simplifier, disons que cela devrait être fait avant fin octobre 2013. Notre expérience nous pousse à employer le conditionnel car, vu les travaux nécessaires, il n'est pas exclu que du retard soit pris... Même si des sanctions peuvent être prises contre la société en cas de non-respect du calendrier de "l'ordre préfectoral", il est possible que les choses traînent un peu. Ce sera, assez probablement, l'objet d'un nouvel épisode que nous nous ferons une joie de vous raconter avant la fin de l'année. A noter que l'arrêté préfectoral est assorti d'une interdiction formelle de déposer tout nouveau déchet (polluant ou non polluant) sur le site.

Sans vouloir faire de triomphalisme (loin de nous cette vilaine idée), ce nouvel épisode peut s'analyser comme une victoire de notre association   :   depuis des années, des déchets étaient ILLEGALEMENT entassés sur la commune et les différentes actions mises en oeuvre par la municipalité ressemblaient à un échec. En effet, en deux ans, aucune évolution décisive n'a eu lieu. Suite à nos efforts, et en quelques mois, nous avons obtenu l'interdiction de déverser de nouveaux déchets et l'obligation de retirer les déchets polluants du site jugés dangereux pour l'environnement et notamment pour la nappe phréatique sous-jascente et la Ménophe qui borde le site.

Comme quoi, EN PARTANT DE LA MENOPHE... on peut obtenir quelques améliorations pour l'environnement !

A bientôt 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site