La véritable histoire de Pégase

Sur le site de la mairie de St Maurice, on découvre que l'adresse internet du Maire débute par "pégase-fou".  On peut y voir quelques analogies intéressantes avec l'actualité de notre association...

 Voici donc contée   LA  LEGENDE  DE  PEGASE :

Au départ était un célèbre cheval ailé de la mythologie grecque du nom de Pégase :

Son premier "fait d'arme" fût la création de la source HIPPOCRENE (du grec hippos : cheval et krêné : souce). Un jour d'énervement, il mit un coup de sabot et la source jaillit.   Elle devint le lieu de prédilection de nombreuses muses...

Avec ses 3 millions et demi de mètres-cubes sortis des entrailles de la terre, la source Hippocrene de St Maurice - grâce à GSM - se nomme :  la Ménophe, petit ruisseau qui se retrouve ainsi béni des Dieux Grecs... Et il n'est effectivement pas rare d'y trouver des muses aimant à se déguiser en piézomètres, pompes ou radeaux pour tenter de mieux séduire les mortels... Il n'y a pas si longtemps, les muses - travesties en oiseaux migrateurs - fréquentaient assidûment le site au milieu des étangs. Mais le Dieu "POGNON" a exigé leur départ... Croyez bien que cela ne  " MA MUSE "  pas du tout  !

Son coup de maître, Pégase le doit à Bellérophon, un fier héros qui réussit à le dompter,

bellerophon.jpg

 pour aller vaincre, sur ce puissant destrier et à la demande d'ATHENA, la Chimère : bête odieuse au corps de Lion,  munie également d'une tête de chèvre et enfin d'une queue de serpent 

chimere.jpg

qui crachait le feu et promenait sa méchanceté sur l'empire grec. La mort de la Chimère est donc, en partie, à mettre sur le compte de Pégase... qui réussissait l'exploit de courir plus vite que les flammes crachées par la bête !

Au final, Pégase a vaincu la Chimère ! Mais, dans le langage courant,  une chimère, c'est avant tout un rêve inaccessible, une utopie. On peut donc considérer que les "victoires" de notre Pégase des temps modernes risquent de ne s'obtenir que sur des chimères...

En espérant aujourd'hui  que - faute de queue de serpent -  l'affaire ne se termine pas en queue de boudin car, en cherchant bien, on pourrait trouver encore quelques analogies entre la chimère (la vraie) et notre association, notamment à travers son président, reconnaissable - entre autres - à son puissant corps de Lion. Mais il a plutôt une tête à faire tourner Chèvre ceux qui le titillent. Quant au troisième appendice physique, il relève exclusivement de sa vie privée. Mais, rassurez-vous : ses deux enfants témoignent qu'on est assez loin d'une extrémité chimérique ou rampante !

On prie déjà pour qu'aucun Bellérophon ne monte "Pégase" pour terrasser cette chimère...

Une question subsiste :    "Mais, diantre, d'où vient le qualificatif de fou choisi par le maire pour l'associer au pas peu fier Pégase ?"

La mythologie, ancienne ou moderne, garde parfois ses mystères...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site